3 conseils pour commencer à courir après 50 ans



Running après 50 ans

Il n’est jamais trop tard pour se mettre à la course à pied. Cette affirmation est justifiée lorsqu’on sait que les meilleurs coureurs vétérans, en vitesse comme en endurance, ont découvert la course à pied après 40 ans. Vous pouvez donc très bien vous mettre au running à 50 plus et plus. Ces trois conseils suivants vous permettront de vous adapter plus facilement et plus rapidement à cette nouvelle discipline.

1.     Évitez les séances longues et éprouvantes

Arrivé à la cinquantaine, l’organisme devient plus fragile et moins performant. Pendant les premières semaines qui suivent votre entrée dans le monde du running, évitez donc les séances trop longues et trop éprouvantes. Laissez à votre organisme le temps de s’adapter aux nouvelles conditions de la course. Privilégiez donc les séances quotidiennes courtes durant lesquelles vous pourriez tester les différentes allures. Cela vous aidera en outre à apprécier les séances et éviter de vous ennuyer.

2.     Veillez à votre sommeil

Le sommeil joue un rôle important dans le processus de récupération de l’organisme. En vous mettant à la course à pied, veillez à adopter un temps de sommeil adapté. Au moins six heures de sommeil par jour seront requises si vous comptez récupérer correctement après chaque séance.

3.     Essayez d’autres disciplines

La pratique d’autres disciplines comme la natation ou encore le vélo aidera à augmenter vos performances au running. Ces autres sports vous permettront en outre d’améliorer vos capacités cardiovasculaires souvent fragilisées au-delà de 50 ans.

18 2017 1715 Consultation(s)

Ajouter un commentaire